Le label Minergie est décerné non seulement aux constructions neuves à haute efficacité énergétique, mais aussi aux biens rénovés, même dans les cas complexes. Comme celui de cette maison délabrée à Onex (GE), transformée en une belle demeure avec tout le confort moderne.

La maison de Virginia et Morgan Rosier à Onex, en périphérie genevoise, n’est certes pas immense, mais aménagée avec goût. Leur parcours n’a pourtant pas été une promenade de santé. La rénovation de cette bâtisse de trois étages a duré une année entière.

La construction remonte à environ 150 ans. Jadis, le bâtiment a hébergé les nombreux ouvriers de la ferme après qu’ils aient prêté main forte à sa construction, notamment en extrayant les pierres des champs alentour. Au XXe siècle, la maison a changé de main plusieurs fois, puis fait l’objet d’un litige successoral. Restée vide pendant des années, elle a ensuite été squattée, avant d’être enfin vendue via Internet en 2017. Les candidats ne se bousculaient pas pour acquérir ce bien en mauvais état, ce qui a permis aux Rosier de l’acheter.

Tous deux racontent qu’ils n’ont pas parlé à leur famille et à leurs amis de ce projet d’achat car ils auraient cherché à les en dissuader. Mais l’ampleur des travaux ne leur faisait pas peur.

Minergie comme objectif

Depuis le début, il était évident que la rénovation devrait remplir les exigences du label Minergie. L’isolation s’est vite imposée comme une priorité. Les mesures thermiques ont en effet montré que malgré une épaisseur de 50?cm, les murs avaient, selon les standards actuels, une valeur d’isolation équivalente à une couche d’isolant de 7?cm seulement. En résumé : pour respecter les prescriptions, il fallait rajouter 30 cm d’isolation.

Le maître d’ouvrage a opté pour une isolation intérieure avec un matériau traditionnel, la laine de verre. Il existe certes des matériaux high-tech dont le pouvoir isolant est identique avec un volume nettement moindre, mais il était techniquement impossible de les utiliser. Virginia Rosier résume la situation ainsi : « Rien n’était dans les normes et rien n’était droit : ni les murs, ni les sols.»

Une technologie discrète

Dans ces conditions, rénover était un véritable défi. Les fenêtres à triple vitrage, par exemple, sont toutes sur mesure – notamment parce que les maîtres d’ouvrage voulaient conserver l’originalité des croisillons. «En tant qu’hôtelière, j’apprécie les belles choses», souligne Virginia Rosier. Son credo : Minergie, oui, mais pas au détriment de l’esthétique.

Certains détails sont extrêmement discrets, comme les aérations aux fenêtres et aux portes, tandis que la centrale de chauffage est dissimulée derrière une porte d’armoire peinte en vieux rose. Les rebords des fenêtres, très profonds en raison de l’isolation, peuvent faire office de siège ou de buffet. L’amélioration de l’isolation était l’étape la plus fastidieuse de la rénovation. Mais pour obtenir le label Minergie, bien d’autres travaux se sont révélés nécessaires dans cette jolie maison avec vue sur le Salève : de la ventilation à l’installation solaire thermique pour l’eau chaude, en passant par la pompe à chaleur pour le chauffage ambiant.

Minergie pour presque tous les bâtiments

Moderniser une vieille bâtisse, comme l’ont fait les Rosier, peut paraître ambitieux, mais cette démarche est presque toujours possible.
Andreas Meyer Primavesi, du secrétariat de Minergie à Bâle, ne voit pas non plus d’obstacles à la rénovation énergétique des constructions existantes : « Presque tous les bâtiments peuvent être rénovés selon les exigences du label Minergie » Seule exception pour lui : un manque de place très problématique. «La protection des monuments historiques ne doit pas être un frein : le Palais fédéral est certifié Minergie, tout comme le Musée national Zurich.» Même s’il existe différents systèmes de rénovation Minergie, Andreas Meyer Primavesi conseille à tous les maîtres d’ouvrage de commencer par le CECB. Selon le Directeur de Minergie, cet outil d’évaluation permet aux experts de déterminer précisément les faiblesses de la maison en termes de consommation d’énergie. «C’est une bonne base pour planifier chaque amélioration énergétique. »

Une rénovation Minergie non seulement pour le climat

Une rénovation Minergie est d’ailleurs bénéfique non seulement pour le climat et la conscience écologique, mais aussi pour le portefeuille. La valeur du bien augmente, les frais de chauffage diminuent et l’Etat se montre également reconnaissant, notamment via le Programme Bâtiments : selon les cantons, les projets Minergie bénéficient  de subventions ou d’avantages comme un coefficient d’utilisation du sol plus élevé.

Dans le canton de Genève, les propriétaires peuvent être exonérés pendant 20 ans de l’impôt immobilier complémentaire grâce au label Minergie, soit mille francs par an dans le cas du jeune couple d’Onex.

Retrouvez l’article complet dans la revue Journal de l’énergie pour les propriétaires.

www.suisseenergie.ch

 

 

 

1 Stern2 Sterne3 Sterne4 Sterne5 Sterne Noch keine Bewertungen
Loading...
0 Kommentare

Dein Kommentar

An Diskussion beteiligen?
Hinterlasse uns Deinen Kommentar!

Schreiben Sie einen Kommentar

Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahren Sie mehr darüber, wie Ihre Kommentardaten verarbeitet werden .