, ,

Bilan électrique de la Suisse en 2020 : une pandémie fait baisser la consommation d'électricité

?

Les estimations actuelles de l'Office fédéral de l'énergie (OFEN) le montrent : Grâce aux mesures de lutte contre la pandémie, la Suisse a consommé moins d'électricité en 2020. Par rapport à 2019, la diminution s'élève à environ 2,6 %, soit environ 1,5 térawattheure (TWh). La production d'électricité domestique a également diminué en 2020. Au cours de la première année suivant le démantèlement de la centrale nucléaire de Mühleberg, environ 2,8 %, soit environ 2 TWh de moins d'électricité, ont été produits par rapport à 2019.

Les estimations provisoires de l'OFEN se basent sur les valeurs statistiques définitives des mois de janvier à octobre 2020, qu'il publie ici sous "Production totale et fourniture d'énergie électrique en Suisse 2020". Les valeurs pour novembre et décembre 2020 ont été estimées. Les valeurs définitives du bilan électrique suisse pour 2020 seront publiées le 16 avril 2021, et la statistique électrique complète pour 2020 le 18 juin 2021.

Réduction de la consommation d'électricité grâce aux mesures de lutte contre la pandémie de mars à mai 2020

Selon les estimations actuelles, la consommation finale d'électricité de la Suisse (consommation finale = consommation nationale moins les pertes sur le réseau) était d'environ 55,7 TWh en 2020. C'est 2,6 % de moins qu'en 2019 (57,2 TWh). Le verrouillage imposé en raison de la pandémie Covid19 a laissé des traces statistiquement "visibles", notamment dans la seconde moitié du mois de mars, ainsi qu'en avril et mai 2020. La consommation d'électricité a considérablement diminué au cours de cette période. Energeiaplus en a fait état dès la fin mars 2020, lorsque, par exemple, la fermeture anticipée des stations de ski dans certaines régions a entraîné une baisse de la consommation, dont certaines ont été importantes.

Moins de production d'électricité domestique en raison du démantèlement de Mühleberg

Selon les estimations actuelles, la production nationale d'électricité (production nationale) en 2020 était d'environ 69,9 TWh. Cela représente environ 2,8 %, soit environ 2 TWh de moins qu'en 2019 (71,9 TWh). 58% de l'électricité produite provient de l'énergie hydraulique (centrales au fil de l'eau 25,2%, centrales à accumulation 32,8%), 33% de centrales nucléaires et 9% de centrales thermiques et de production d'électricité renouvelable. Les parts de l'hydroélectricité et de la production thermique et renouvelable ont augmenté par rapport à 2019, mais la part de l'énergie nucléaire a considérablement diminué. La raison en est le démantèlement de la centrale nucléaire de Mühleberg en décembre 2019, qui était encore représentée dans les statistiques avec environ 3 TWh en 2019.

Moins d'importations et d'exportations d'électricité

Dans l'ensemble, les importations et les exportations d'électricité ont diminué en 2020. L'excédent des importations et exportations physiques a diminué pour atteindre environ 5,6 TWh en 2020 (contre 6,3 TWh l'année précédente).

Dorénavant, l'OFEN publiera chaque mois des estimations "t+50 jours

A partir du mois de janvier 2021, l'OFEN publiera désormais chaque mois sur Internet des estimations du bilan électrique mensuel avec un horizon temporel de "t+50 jours". Les bilans mensuels définitifs de l'électricité suivront alors comme auparavant avec un horizon temporel de "t+90 jours".

Gerold Truniger, expert en analyses et perspectives, Office fédéral de l'énergie

1 Stern2 Sterne3 Sterne4 Sterne5 Sterne Noch keine Bewertungen
Loading...
0 Kommentare

Dein Kommentar

An Diskussion beteiligen?
Hinterlasse uns Deinen Kommentar!

Schreiben Sie einen Kommentar

Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahren Sie mehr darüber, wie Ihre Kommentardaten verarbeitet werden .