Le 5 février dernier, la 10ième édition de la Journée romande de la Géothermie (JRG) a rassemblé à Montreux près de 190 praticiens de la géothermie de Romandie et d’ailleurs. Un programme aussi riche que varié attendait cette vaste audience qui a répondu à l’invitation de l’association faitière Géothermie-Suisse et de son antenne romande.

Les porteurs de projet suisses ont échangé sur les défis d’ordre technique, mais également financier auxquels ils sont confrontés lors de la planification, souvent longue, et de l’implémentation de leurs projets. Mais d’autres points de vue sont venus compléter ce tableau, dont celui d’Olivier Lateltin de swisstopo qui, d’une façon tout à fait ludique, a présenté certains des travaux que la Confédération met en œuvre pour valoriser et publier les données de sous-sol existantes. L’angle politique a été couvert par la Conseillère nationale Jacqueline de Quattro qui prônait l’importance d’établir les conditions-cadres adéquates pour que cette énergie renouvelable soit incluse dans le mix énergétique de la Suisse, à l’image de ce qui s’est fait dans son canton d’origine, le canton de Vaud. La revue internationale a été animée par des représentants français et hollandais qui ont apporté une fois de plus la preuve concrète qu’au-delà de nos frontières, l’implémentation de ces projets de géothermie est une réalité.

Tout le monde parle de la géothermie. Mais en parle-t-on suffisamment bien? Une experte en communication de l’agence ftc, Aurélie Moeri Michielin, rappelle alors que la pire stratégie de communication d’un projet de géothermie est de ne pas en parler du tout! La transparence reste l’un des principes de base d’une communication efficace.

La présidente de Géothermie-Suisse, Nathalie Andenmatten, milite pour une accélération du développement de la géothermie en Suisse. Tous ces thèmes – partage d’expérience, communication, sensibilisation – constitueront donc les activités phares de l’association dans les prochains mois.

Ce fut la dernière édition de la JRG dans son format régional. Dès l’année prochaine, la discussion s’ouvrira aux acteurs de la géothermie venant des quatre coins de la Suisse.

Nicole Lupi, Spécialiste Energies Renouvelables – Géothermie Profonde

1 Stern2 Sterne3 Sterne4 Sterne5 Sterne 2 Vote(s), Durchschnitt: 5,00
Loading...
0 Kommentare

Dein Kommentar

An Diskussion beteiligen?
Hinterlasse uns Deinen Kommentar!

Schreiben Sie einen Kommentar

Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahren Sie mehr darüber, wie Ihre Kommentardaten verarbeitet werden .