,

L’attrait pour le chauffage aux pellets entraîne des effets secondaires


Toujours plus de propriétaires immobiliers installent dans leurs maisons une chaudière à pellets. Rien qu’en 2021, une augmentation de 45% des ventes a été observée en Suisse. Ces nouvelles chaudières sont installées dans des nouvelles constructions, mais aussi principalement lors de changements de chauffage ou lors de rénovations pour remplacer un modèle fossile au mazout ou au gaz. Les chaudières à granulés sont une bonne alternative à ces chaudières et sont faciles à utiliser. Tout n’est pas rose dans la branche, l’hiver prochain des pénuries d’approvisionnement pourraient se développer en Suisse si les fournisseurs n’arrivent pas à remplir leurs silos et à augmenter la production. C’est pour cette raison que l’Office fédéral de l’approvisionnement économique (OFAE) conseille de remplir rapidement sa cuve afin de permettre un stockage maximal en vue pour l’hiver pour les fournisseurs. L’OFAE a développé ses recommandations sur son site internet.
Energeiaplus a voulu en savoir plus et a posé quelques questions à Daniel Binggeli, spécialiste du bois énergie à l’OFEN:

Daniel Binggeli, spécialiste de l’énergie bois, OFEN

 

Energeia plus: Quelles mesures sont mises en place pour éviter qu’on arrive à une pénurie de pellets en Suisse?
Daniel Binggeli: Le secteur est maintenant fortement sollicité pour se procurer des pellets pour l’hiver prochain. Toutes les possibilités sont exploitées, par exemple l’augmentation de la production ou l’achat de pellets à l’étranger.

Pourquoi, faudrait-il remplir sa cuve maintenant et pas attendre cet automne ou de meilleurs prix?
Dans le passé, il y avait souvent des promotions sur les pellets en été pour inciter les clients à remplir leurs stocks plus tôt. Il n’y aura certainement plus de telles actions cette année. Les grands entrepôts des producteurs doivent maintenant être vidés le plus rapidement possible afin de pouvoir produire et stocker les quantités supplémentaires de pellets nécessaires pour l’hiver prochain.

On entend souvent que le bois est une ressource facilement disponible en Suisse, pourquoi manque-t-on de pellets?
Les pellets sont principalement fabriqués à partir de résidus de bois provenant d’entreprises de transformation du bois. Les ventes de pellets sont devenues plus importantes que la matière première disponible, la sciure ou les copeaux de bois. A l’avenir, il faudra de plus en plus produire des pellets à partir de résidus de bois de forêt.

La situation en Ukraine joue-t-elle un rôle dans ce problème d’approvisionnement ?
Oui, mais de manière indirecte. Les chauffages à pellets deviennent toujours plus populaires également dans les pays voisins auprès desquels la Suisse se fournissait en pellets, ces derniers n’ont plus actuellement la possibilité de se réapprovisionner de manière importante dans les pays de l’Est à cause de la guerre en Ukraine. Ils ont moins de stock à vendre. La branche essaie de trouver des fournisseurs plus lointains, ce qui n’est pas être simple aux vues de la situation actuelle.

Propos recueillis par Fabien Lüthi, communication OFEN.

Image: Shutterstock et OFEN

1 Stern2 Sterne3 Sterne4 Sterne5 Sterne Noch keine Bewertungen
Loading...