, ,

Les biocarburants, une partie de la solution pour la mobilité lourde


Le 8ème Forum Bioénergie, organisé par les associations Biomasse Suisse et Biofuels Schweiz, avec le soutien de SuisseEnergie, s’est tenu mardi 31 août 2021 à Soleure en présence de quelque 170 représentants des milieux politique, économique, industriel, de la recherche ou encore de l’administration. A l’heure où les préoccupations environnementales et les réflexions autour de la transition énergétique sont omniprésentes, le thème de la manifestation «Mobile avec l’énergie biogène – zéro émission nette à l’horizon 2050» a rencontré un vif intérêt.

Les carburants fossiles représentent environ un tiers de la consommation d’énergie finale totale dans notre pays. Pour atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050 selon la stratégie climatique décidée par le Conseil fédéral, il est urgent de mettre la mobilité au régime et de développer des alternatives non fossiles. Si cette constatation faisait l’unanimité parmi les participants à la manifestation, aucune solution ne rassemblait l’entier des suffrages. Au moment où l’électricité semble s’imposer dans le secteur de la mobilité individuelle, plusieurs alternatives sont suivies dans celui de la mobilité lourde.

Exploiter tout le potentiel des biocarburants
«Les biocarburants produits à partir de biomasse sont intéressants et leur potentiel mérite d’être exploité, mais leur disponibilité est limitée», a ainsi plaidé le professeur Lino Guzzella de l’Ecole polytechnique fédérale de Zürich. Avant de poursuivre: «les carburants de synthèse seront importants pour la mobilité lourde». Du côté des constructeurs également, les pistes suivies sont multiples. Pour Thomas Rücker, directeur de Iveco Suisse, le mode de propulsion sera dépendant des besoins. Alors que le moteur électrique est idéal pour les camions circulant sur des distances réduites en milieu urbain, les piles à combustible et l’hydrogène seront préférées sur les longues distances.

Les distributeurs répondent déjà présents. Daniel Balmer, responsable logistique de la Migros pour la Suisse orientale, a expliqué que la flotte du futur de la coopérative misera sur l’hydrogène vert et le biogaz local. Plusieurs parlementaires fédéraux étaient également à Soleure et ont pu répondre aux interrogations des participants, notamment sur la poursuite de la politique climatique de la Suisse après l’échec de la loi sur le CO2. Que ce soit en matière de mobilité ou plus généralement d’approvisionnement énergétique, force est de constater qu’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir avant d’atteindre la neutralité climatique. Mais il est très réjouissant d’observer toutes les initiatives qui voient déjà le jour.

Les présentations du 8ème Forum Bioénergie sont disponibles sur Internet:

Documents 8e Forum Bioénergie | Biomasse Suisse (fairgate.ch)

Matthieu Buchs, spécialiste de la biomasse OFEN

1 Stern2 Sterne3 Sterne4 Sterne5 Sterne Noch keine Bewertungen
Loading...
0 Kommentare

Dein Kommentar

An Diskussion beteiligen?
Hinterlasse uns Deinen Kommentar!

Schreiben Sie einen Kommentar

Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahren Sie mehr darüber, wie Ihre Kommentardaten verarbeitet werden .