?

L’antenne romande de Géothermie-Suisse a organisé la 9ième édition de la Journée romande de la Géothermie (JRG) le 29 janvier dernier au SwissTech Convention Center sur le campus de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). Ce sont près de 180 professionnels de la géothermie qui se sont retrouvés pour partager et échanger sur les projets de géothermie en Romandie.

Cette journée a en effet été riche en récits de porteurs de projet et prestataires de service. Ces témoignages ont permis un état des lieux honnêtes des challenges associés au développement d’un projet de géothermie en Suisse, mais aussi, et surtout, le partage des solutions mises en œuvres. Les Services Industriels de Lausanne (SIL) ont engagé la discussion en partageant leur expérience acquise sur des projets de sondes profondes. Les défis rencontrés lors de forages géothermiques en Suisse et à l’étranger ont été illustrés par les entreprises Kemco et Orlatti qui ont également partagé les leçons qu’elles en ont tirées. Les Services industriels de Genève (SIG) soutenus par des bureaux d’études genevois ont consacré quatre présentations au retour de l’expérience acquise lors de la mise en œuvre du programme genevois GEothermie 2020. Pour les SIG, ces retours d’expérience doivent être valorisés, car ces échanges sont la clé du succès des futures opérations genevoises, mais également celles entreprises par d’autres développeurs de projet de géothermie en Suisse.

Des avancements et une nouveauté
Cette journée également a permis de prendre la température des projets de géothermie en cours. Le projet AGEPP, visant une production d’électricité à partir de l’exploitation d’un réservoir hydrothermal, a franchi une étape marquante avec sa mise à l’enquête publique simultanée dans les cantons de Vaud et Valais au début janvier 2019. Les travaux se poursuivent afin de commencer la production d’électricité en 2021.

La nouveauté de cette édition 2019 de la JRG est l’exemple de l’utilisation de la géothermie pour l’établissement d’une agriculture suisse durable. L’entreprise Stoll Production SA basée à Montagny-près-Yverdon (VD) veut montrer au travers de son projet MalmEnergie Naturelle que la géothermie peut également permettre à la production maraîchère de s’affranchir des énergies fossiles (gaz) pour le chauffage et la maîtrise du climat des serres. Ce projet, fruit des convictions de cette famille d’entrepreneurs vaudois, est constitué de deux puits atteignantdes profondeurs d’environ 1’200m.  Le dossier technique est en phase d’élaboration pour une prochaine mise à l’enquête publique.

Le SwissTech Convention Center: un exemple d’innovation en matière d’énergies renouvelables
Le choix du SwissTech Convention Center comme structure d’accueil de la JRG 2019 ne pouvait pas être plus pertinant.  Ce bâtiment magnifique et innovant utilise les énergies renouvelables, dont la géothermie, pour subvenir à ses besoins énergétiques. En effet, plusieurs pieux sur lesquels repose cet édifice sont des pieux géothermiques équipés de tubes, dans lesquels circule un fluide caloporteur, qui permettent les échanges de chaleur avec le sol. Bardés de capteurs, ces pieux expérimentaux permettent aux chercheurs du Laboratoire de mécanique des sols (LMS) de l’EPFL sous la direction du Prof. Laloui de développer cette technologie pour le chauffage ou le refroidissement du bâtiment. Geoeg, une spin-off du LMS spécialisée dans l’utilisation des fondations des bâtiments et autres géostructures comme éléments actifs d’échange thermique avec le sol, a également présenté quelques projets innovants d’application de cette technologie en milieu urbain.

Toutes les présentations de la JRG seront bientôt disponibles sur le site de Géothermie-Suisse.

Nicole Lupi, spécialiste géothermie, Office fédéral de l’énergie

Image: GEOTHERMIE-SUISSE et EPFL

1 Stern2 Sterne3 Sterne4 Sterne5 Sterne Noch keine Bewertungen
Loading...