Le 4 novembre, l’association suisse des géologues CHGEOL a organisé un symposium sur la géothermie intitulé «Géothermie: Quo Vadis?». Les acteurs de la géothermie – industrie, académie, administration fédérale et milieu politique – se sont réunis pour faire l’état des lieux de la géothermie en Suisse et pour débattre des voies à suivre dans le futur.

La contribution grandissante et essentielle de la géothermie dans la transition écologique de la Suisse est de l’avis de tous les orateurs. La discussion a notamment mis en exergue la nécessité de capitaliser sur la versatilité de la géothermie. En effet, cette énergie renouvelable, disponible toute l’année, permet de produire de la chaleur, de l’électricité, mais peut également offrir des solutions de stockage saisonnier d’énergie. La collaboration entre tous les acteurs sera la clef pour la valorisation du potentiel géothermique suisse et la concrétisation des projets.

Cet évènement s’est tenu de façon hybride, vous retrouvez les présentations ainsi que les échanges lors de la table ronde sur YouTube.

Nicole Lupi, spécialiste de la géothermie OFEN

 

1 Stern2 Sterne3 Sterne4 Sterne5 Sterne Noch keine Bewertungen
Loading...
0 Kommentare

Dein Kommentar

An Diskussion beteiligen?
Hinterlasse uns Deinen Kommentar!

Schreiben Sie einen Kommentar

Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahren Sie mehr darüber, wie Ihre Kommentardaten verarbeitet werden .