C’est parti pour 3 ans !

Le team suisse est entré en scène lors de la dernière séance du Conseil des gouverneurs de l’AIEA de l’année 2014!

Limitée à deux jours, la séance du Conseil des gouverneurs de l’AIEA du 20 au 21 novembre 2014 était consacrée à la Coopération technique (programme, budget et rapports divers), à une question juridique (mise en harmonie des champs d’activités des conventions de Vienne sur la responsabilité civile, pour les petites quantités de matières nucléaires) ainsi qu’aux inévitables points sur les relations qu’entretient l’Agence avec la Syrie, l’Iran, et la Corée du Nord.

Walter Steinmann, le chef de l’équipe suisse a indiqué clairement à ses collègues gouverneurs l’intérêt que porte notre pays aux laboratoires de l’Agence (Seibersdorf et Monaco) et sa volonté de participer activement à la vie et au développement des réseaux de laboratoires internationaux qui surveillent la radioactivité de l’environnement et qui se tiennent prêts à intervenir et coordonner l’aide internationale en cas d’urgence radiologique.

Signe des temps ?  Relevons que le rôle de président du Conseil des gouverneurs est incarné par une femme aux compétences scientifiques et techniques reconnues, puisque cheffe de l’autorité de sûreté nucléaire de son pays ; dans la même salle, se trouvait le président du Conseil de Direction de l’Agence de l’OCDE de l’énergie nucléaire AEN, rôle également incarné par une femme aux compétences reconnues puisque en charge du dossier URENCO dans son pays. Femme et nucléaire une passion qui dure depuis longtemps !

Les teams nationaux entreront à nouveau en scène en mars 2015.

Pierre Multone, section Affaires internationales