?

Une évidence de toujours pour la famille Schweizer de Wil (SG): «Nous voulons une installation solaire.» Elle a atteint son objectif et se montre maintenant enthousiaste. La planification minutieuse du projet a été payante.

«Nous utilisons plus de 30 % de notre courant solaire pour couvrir nos propres besoins», se réjouit Philipp Schweizer. L’installation solaire sur le toit de la maison individuelle est en service depuis un mois et l’expérience de la famille avec sa nouvelle source d’énergie est encore toute récente. «À chaque fois que je pense à notre électricité, je me demande si elle est en train d’alimenter notre maison ou si elle est injectée dans le réseau.» Son mari n’a pas beaucoup de temps pour cela, mais Rahel Schweizer jette de temps à autre un oeil curieux sur le Smartfox situé dans la buanderie. Le petit boîtier contient un appareil intelligent qui dirige automatiquement le courant solaire produit sur le toit en fonction des besoins, soit vers la pompe à chaleur, soit vers les appareils ménagers en train d’être utilisés, soit vers le réseau électrique public auquel il est alors revendu. En particulier le premier mois, le Smartfox a été particulièrement sollicité. En juin, la station de mesure de MétéoSuisse de Zurich a enregistré environ 270 heures d’ensoleillement, soit près de 100 heures de plus que la norme. Chez la famille Schweizer, les 32 panneaux solaires ont généré un total d’environ 1’500 kWh. La famille table sur une production d’électricité annuelle de 11’000 kWh, soit 15% de plus que les besoins en électricité de l’ensemble du ménage.

Retrouvez la suite de cet article paru dans le journal de l’énergie de SuisseEnergie à la page 10.

Bettina Bellmont, pour SuisseEnergie
Image: Monique Heylmann

1 Stern2 Sterne3 Sterne4 Sterne5 Sterne Noch keine Bewertungen
Loading...
0 Antworten

Hinterlassen Sie einen Kommentar

Wollen Sie an der Diskussion teilnehmen?
Wir freuen uns über Ihren Beitrag!

Schreiben Sie einen Kommentar

Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahren Sie mehr darüber, wie Ihre Kommentardaten verarbeitet werden .