?

C’est avec un petit pincement au cœur – et oui, tout de même – que je termine aujourd’hui mon stage au sein de l’équipe de choc de communication de SuisseEnergie. Ces cinq derniers mois ont été pour moi un grand saut dans le monde de l’énergie, duquel je ne connaissais que trop peu de choses. Ce fut aussi mon premier stage dans le domaine de la communication. Alors, quel est le bilan ?

C’est avec le sourire aux lèvres que je peux dire que ce stage m’a été très bénéfique, et ce aussi bien au niveau des personnes rencontrées que du travail en lui-même. Lors de ma recherche de stage, j’avais certes plusieurs critères en tête, mais celui qui me tenait le plus à cœur était sans aucun doute celui de réaliser quelque chose d’utile. C’est pourquoi j’ai postulé pour ce stage. Quoi de plus intéressant que de se retrouver à communiquer pour un thème actuel, présent au cœur des débats et qui en dira long sur notre futur? C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que j’ai pu découvrir les différents outils utilisés par SuisseEnergie pour réaliser sa communication, aussi bien online qu’offline. J’ai eu la chance de pouvoir suivre pratiquement tous les projets. Les briefings et débriefings, la rédaction de textes ou encore la gestion des publireportages pour SuisseEnergie et de la page francophone Facebook sont des tâches qui ont rythmées mes journées. Encore étudiante, ce stage a été pour moi la possibilité de voir et de toucher plusieurs aspects de la communication. J’ai ainsi pu rencontrer des personnes de la branche et me créer un premier réseau.

Cependant, ce n’est pas tout. Car si j’ai pu apprendre quelque chose lors de mes précédentes expériences professionnelles, c’est que le cahier des charges n’est pas l’unique chose à prendre en considération. En effet, il est pour moi tout aussi important d’avoir une bonne ambiance de travail que d’effectuer des tâches intéressantes. De ce côté-ci encore, j’ai eu de la chance. Bien accueillie – avec un bouquet de fleurs – et bien encadrée durant mon stage, je garde un super souvenir des personnes que j’ai pu rencontrer à l’OFEN. Aussi, ce fut très agréable et intéressant de travailler avec des personnes préoccupées par l’avenir énergétique et environnemental.

Ce stage a donc été une confirmation pour mon futur, tant au niveau du domaine de la communication que pour la mission de travailler pour notre avenir commun et celui des générations à venir. C’est dans ce contexte que j’aimerais peut-être orienter ma future « carrière professionnelle » dans le domaine éthique. Alors qui sait, on se recroisera peut-être plus tard, car «man sieht sich immer zweimal im Leben».

Un grand merci à tous et à la prochaine!

Nadia Kaelin, stagiaire communication SuisseEnergie

1 Stern2 Sterne3 Sterne4 Sterne5 Sterne Noch keine Bewertungen
Loading...