,

Géothermie : un agenda bien chargé pour 2022


2021 a vu le lancement de plusieurs campagnes de prospection dont le but était d’imager le sous-sol et d’illuminer son potentiel géothermique. De nombreuses données de qualité ont été collectées et sont en cours d’analyse. Ces travaux d’interprétation permettront d’identifier un ou plusieurs sites de forage qui pourraient confirmer la présence de cette ressource renouvelable et disponible en continu dans le sous-sol romand.

2022 s’annonce également riche en activités avec notamment plusieurs forages à son agenda. En effet, le forage exploratoire du projet AGEPP (Alpine Geothermal Power Production) situé à Lavey-les-Bains (VD) a débuté le 25 janvier. L’objectif du projet est de capter de l’eau chaude à 110°C avec un débit de 40 litres par seconde pour produire de l’électricité pour environ 900 ménages et alimenter les Bains de Lavey en eau thermale. Le forage pourrait rencontrer ces conditions favorables dès 2’500 mètres de profondeur. Si ces conditions de température et de débit n’étaient toutefois pas rassemblées à cette profondeur, le forage pourra alors se poursuivre jusqu’à 3’000 mètres. De nombreuses analyses réalisées en cours de forage permettront d’optimiser sa trajectoire et de maximiser ses chances de succès. En plus du soutien du canton de Vaud, le projet AGEPP a obtenu un soutien fédéral sous la forme d’une contribution à l’exploration selon la loi sur l’énergie d’un montant de 17.5 millions de francs suisses. Le forage durera environ 6 mois au terme desquels les travaux de construction d’une centrale qui transformera la chaleur en électricité pourront débuter. La foreuse traversera alors le territoire vaudois pour s’installer dans la commune de Vinzel où d’autres activités de forage pourront commencer.

A l’instar du projet AGEPP, le projet EnergeÔ Vinzel est également un projet de géothermie hydrothermale, c’est-à-dire qu’il vise à exploiter l’eau chaude naturellement présente dans le sous-sol profond. En revanche, ce projet sera constitué d’un doublet géothermique qui produira en circuit fermé de l’eau chaude à 80-85°C pour alimenter un chauffage à distance dans la ville voisine de Gland.

La concrétisation de projets de géothermie se poursuit donc en 2022, avec également d’autres projets en cours de préparation qui pourraient entrer en phase opérationnelle cette année.

Nicole Lupi, spécialiste de la géothermie profonde à l’OFEN

1 Stern2 Sterne3 Sterne4 Sterne5 Sterne 2 Vote(s), Durchschnitt: 5,00
Loading...
0 Kommentare

Dein Kommentar

An Diskussion beteiligen?
Hinterlasse uns Deinen Kommentar!

Schreiben Sie einen Kommentar

Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahren Sie mehr darüber, wie Ihre Kommentardaten verarbeitet werden .