?

Les moteurs électriques, qui sont vendus en Suisse, d’une puissance de 0.75 jusqu’à 1000 kW nécessitent pour les pompes, les ventilateurs, les installations de transports et celles liées aux procédés environ 3 TWh/a d’énergie électrique. Grâce aux prescriptions Eco design de l’Union européenne, que la Suisse a repris telle quelle, seuls les moteurs efficients Premium d’une classe d’efficacité IE3 peuvent être vendus et, au cas où un variateur de fréquence est installé, alors les IE2 sont encore permis. Ce qui permet d’améliorer l’efficacité globale.

En 2016, les exigences minimales pour les moteurs entre 7.5 kW et 375 kW étaient en vigueur. Ça concerne directement quelque 20’000 unités. 3% étaient déjà des IE4 (supérieurs aux exigences minimales), 74% IE3, 23% IE2 et encore à peine 1% IE1. Par conséquent, plus de trois quarts (IE3 et IE4) remplissent les exigences minimales, à peine 1% (IE1) ne les remplissent pas. Quant aux 23% restant (IE2), il n’est pas clair, s’ils sont équipés d’un variateur de fréquence ou pas. Il est aussi intéressant de noter que les moteurs IE3 sont 17% plus chers que les IE2.

L’analyse a été conduite pour le compte de l’OFEN par Impact Energy sur la base des enquêtes réalisées par IHS Markit. Le Topmotors Market Report est disponible sous http://www.topmotors.ch/fr/market.

Rita Werle et Conrad U. Brunner, Impact Energy Zürich

1 Stern2 Sterne3 Sterne4 Sterne5 Sterne Noch keine Bewertungen
Loading...