Ouvrons-nous au solaire


En ce qui concerne l’énergie solaire, les opinions divergent. Mais bien trop souvent les arguments sont basés sur des informations incomplètes, erronées ou qui ne sont plus du tout d’actualité.

Avec «Ouvrons-nous au solaire», SuisseEnergie, en collaboration avec Swissolar, souhaite mener une action de sensibilisation à l’énergie solaire. L’objectif: donner au grand public plus d’informations et répondre aux idées reçues par des faits, par exemple:

«Il n’y a pas assez de soleil en Suisse.»
En Suisse, le potentiel est à peine exploité: en 2016, seuls environ 5% des surfaces adaptées de toits ou de façades étaient couvertes par des installations photovoltaïques.

«Le solaire est trop cher.»
Une installation est bien meilleur marché que ce que les gens se l’imaginent. Les prix deviennent de plus en plus attractifs: au cours des 7 dernières années, les prix des installations photovoltaïques ont chuté de 70%.

«Les installations produisent uniquement la journée, lorsque les gens consomment le moins.»
Une installation photovoltaïque produit de l’électricité durant la journée. Mais en situation normale, on peut néanmoins utiliser un tiers de son propre courant solaire. En effet, même lorsque personne n’est à la maison en journée, les appareils tels que réfrigérateurs, congélateurs ou systèmes de commande consomment de l’électricité.

«Les panneaux solaires c’est moche.»
L’esthétisme n’est plus un argument contre l’énergie solaire: il existe des modules photovoltaïques de toutes les couleurs et de toutes les formes. Les modules standards ont fortement évolué ces dernières années. Une large palette de produits est aujourd’hui disponible et offre une grande flexibilité architecturale.

Pour en savoir d’avantage sur les idées reçues dans le solaire, visitez notre page solaire.suisseenergie.ch.

Joëlle Fahrni, section Energies renouvelables

Diese Diashow benötigt JavaScript.