Quelle: Energie Solaire SA

Le soleil et la glace


Ça pourrait être le titre d’un roman d’aventures. Mais c’est d’un sujet bien réel que j’aimerais vous parler : la possibilité de subvenir aux besoins en eau chaude sanitaire et en énergie de chauffage d’un immeuble d’habitation moderne grâce à des capteurs solaires thermiques, à une pompe à chaleur et à un stock de glace. C’est ce qui a été réalisé dans le cadre de la rénovation des immeubles «La Cigale» à Genève.

Le complexe, construit en 1952, compte 273 appartements et une surface énergétique de 19’000 m2. Il a été rénové selon le standard Minergie-P entre 2013 et 2014, et représente actuellement la rénovation Minergie-P la plus grande de Suisse. Son système énergétique innovant, dont la démonstration a été soutenue par l’OFEN, permet de stocker l’énergie solaire thermique en surplus à certains moments de l’année dans un réservoir d’eau. Au besoin, les pompes à chaleur exploitent par la suite la chaleur stockée, y compris la chaleur latente, de ce réservoir d’eau (qui change alors de phase pour se transformer en glace). Grâce à ce système, 94% de la chaleur consommée à La Cigale est d’origine renouvelable, dont 70% d’origine solaire.

Selon une estimation, si tous les bâtiments énergivores bénéficiaient d’une rénovation telle que celle de la Cigale, 21’000 GWh d’énergie de chauffage pourraient être économisés en Suisse chaque année, ce qui correspond à une économie d’hydrocarbures de 2,1 milliards de francs suisses par année.

À défaut de roman d’aventures, je vous invite à consulter le rapport final du projet ou encore à regarder le clip réalisé par l’OFEN.

Yasmine Calisesi, Responsable du Programme pilote et de démonstration et du Programme-phare de l’OFEN

Image: Energie Solaire SA