L’énergie des eaux usées


En Suisse, plus d’un tiers de l’énergie finale est encore utilisée pour le chauffage et l’eau chaude. Si ces besoins en énergie n’ont cessé de diminuer depuis 2000 grâce à des standards de construction toujours plus performants, ils restent importants et sont à l’origine de fortes émissions de CO2. Les efforts de réduction et de substitution par des énergies renouvelables et des rejets de chaleur doivent être poursuivis.

Utiliser les rejets de chaleur des eaux usées n’est pas nouveau. La technologie est aujourd’hui parfaitement au point et les bons exemples sont légion. Malgré tout, ces réalisations sont souvent encore peu connues. La nouvelle brochure de SuisseEnergie intitulée „Chauffer et rafraîchir grâce aux eaux usées – Conseils à l’intention des maîtres d’ouvrage, des communes et des exploitants„.

Dans notre pays, le potentiel économique des rejets de chaleur des eaux usées est estimé à long terme à deux térawattheures par année, soit suffisamment pour alimenter en chaleur environ 150’000 ménages. De plus, outre l’utilisation de la chaleur, le même système permet de refroidir les bâtiments en été. Avec de tels arguments, plus d’excuse pour ne pas se jeter à l’eau.

Matthieu Buchs, section énergies renouvelables OFEN