Au tour des PME


Afin d’améliorer leur efficacité énergétique, les grands consommateurs d’énergie de Suisse disposent de plusieurs offres de soutien. Maintenant, c’est aussi au tour des petites et moyennes entreprises d’être soutenues pour faire baisser leur consommation.

La Suisse compte environ 80 000 petites et moyennes entreprises (PME) énergivores1. Leur consommation d’énergie représente environ un tiers de la consommation totale d’énergie du secteur des entreprises et services de notre pays. Souvent ces entreprises n’ont pas les ressources financières ou en personnel pour effectuer des analyses d’efficacité énergétique sur leurs installations.

Pour leur permettre de faire baisser leur consommation d’énergie et leur facture, la plateforme PEIK a été lancée par
SuisseEnergie. Les grandes entreprises sont dans de nombreux cantons soumis à l’article sur les grands consommateurs. Elles peuvent de plus se faire exempter de la taxe sur le CO2 ou se faire rembourser le supplément réseau sous certaines conditions. S’il existe des offres de conseil en énergie pour les petites et moyennes entreprises, elles ne sont pas disponibles partout en Suisse et pas toujours adaptées à leurs besoins. «La plateforme PEIK vient combler cette lacune. Les PME sont aussi des acteurs importants pour les économies d’énergie. C’est pour cela que nous avons cherché une solution pour les soutenir dans une démarche d’amélioration de leur efficacité énergétique», souligne Marc Cavigelli, responsable du projet à l’OFEN.

Fabien Lüthi, division Médias et politique OFEN

Vous retrouverez un article complet sur PEIK dans le prochain numéro d’ENERGEIA début juillet.

Trouvez ici la brochure PEIK en français.

1 PME ayant une consommation d’énergie électrique annuelle comprise entre 100 et 500 MWh, une consommation de chaleur comprise entre 500 et 5000 MWh et une consommation de carburants de plus de 10’000 litres (coûts énergétiques compris entre 20’000 et 300’000 francs par année)