Rayonner au-delà de la barrière de rösti


Il y a ceux qui soutiennent la Stratégique énergétique 2050. Il y a ceux qui veulent le maintien de l’enseignement d’une deuxième langue «étrangère» à l’école primaire. Et ceux dont le rêve le plus grand est de faire rayonner leur idée énergétique pionnière au-delà de la barrière de rösti.

Depuis trois décennies, le bureau d’architecture de Werner Setz aligne les projets novateurs. Le dernier d’entre eux est la construction d’un lotissement d’habitation selon le standard Minergie-P-Eco à Möriken-Wildegg (AG). En plus du standard de construction exigeant, ce lotissement aura la particularité de constituer une communauté d’autoconsommation dans un réseau local. Les habitants du lotissement auront pour la première fois en Suisse la possibilité d’acheter leur courant électrique à un tarif variable auprès d’une bourse locale, selon la production réelle de l’installation photovoltaïque. Bien sûr, ce projet n’aurait pu voir le jour sans le concours du distributeur électrique local, RTB, qui a accepté de jouer le jeu en ne plaçant qu’un seul compteur à l’interface du lotissement et du réseau local, ainsi que de la spin-off Smart Energy Control GmbH et la Fachhochschule Nordwestschweiz, chargées de la réalisation des algorithmes et logiciels de réglage ainsi que de l’analyse des résultats.

Le premier coup de pioche (ou plutôt de pelle mécanique) du chantier a eu lieu lundi à Möriken. En attendant les résultats de ce projet soutenu par le programme P+D de l’OFEN, n’hésitez pas à féliciter Werner Setz en français pour son esprit d’innovation !

Yasmine Calisesi, Responsable du Programme pilote et de démonstration et du Programme-phare de l’OFEN

Source d’image : Yasmine Calisesi, OFEN